Christiane VANDROUX

Photographe

Biographie

Mes deux passions : la photo et les fleurs ont été crescendo au fil des années et participent à mon bien-être journalier.
A chaque printemps, je redécouvre les fleurs avec le même enthousiasme. J’aime photographier les fleurs d’assez près pour plus d’intimité, pour leur donner un premier rôle bien mérité tout en permettant grâce au flou d’avoir une vue d’ensemble harmonieuse et poétique. Je recherche des zones où les fleurs sont en abondance afin d’avoir un bokeh naturel, varié et coloré. Patience et persévérance me permettent de trouver ces océans de fleurs, car de plus en plus souvent, les faucheuses rendent d’un vert uniforme les bas-côtés des routes, les prés.
Partir seule, réceptive aux sensations sonores et visuelles, aux odeurs exhalées, observant attentivement l’environnement, voilà ce qui me plaît et m’apporte de nombreux moments de joies. Ravissement pour l’œil, émotions passagères devant la beauté de la nature, instants éphémères, fragments de bonheur,…. Merci pour ces moments de rêve.
J’aime partager cette passion avec les autres photographes des deux clubs dont je suis membre et avec les visiteurs lors des salons et festivals et m’enrichir de ces échanges.

Lien internet :

Galerie

Symphonie florale

Dès le début du printemps sur les bords des chemins, dans les prairies, les sous-bois, les talus,…. les vagues de fleurs se succèdent : des joyaux de la flore rare et protégée, mais aussi des fleurs plus communes toutes aussi ravissantes (pâquerettes, bijoux de nos prairies …). De l’herbe fraîches jaillissent mille et une fleurs qui illuminent les espaces verts et forment un merveilleux patchwork naturel. Le printemps nous offre une SYMPHONIE FLORALE.
Harmonie de formes, de couleurs entre chaque fleur et son environnement, gamme subtile de tons, nuances douces ou combinaisons chromatiques plus fortes. Le mariage extraordinaire de la couleur et de la lumière du moment contribue à cette harmonie, accentuée par les flous qui priment sur les zones de netteté. D’autre part, le flou évoque parfois le mouvement qui anime les fleurs dû au moindre vent ou à leur horloge interne. Fréquemment les pétales vibrent, ondulent au gré du vent? Au plaisir des yeux s’ajoute la musique de la nature.

Marie DANIEL Portrait